Skip to content

A propos des réformes constitutionnelles

4 avril 2011

L’institut d’études supérieures HEM-Rabat a organisé le 31 mars 2011 une conférence sur les réformes constitutionnelles. Lakome.com a repris l’enregistrement de mon intervention ci-jointe (4 minutes 20″), consultable à http://fr.lakome.com/videos/54-podcasts/269-el-moumni.html. aufait.ma a aussi couvert l’évènement (http://www.facebook.com/l.php?u=http%3A%2F%2Fwww.aufaitmaroc.com%2Factualites%2Fmaroc%2F2011%2F4%2F3%2Fla-reforme-constitutionnelle-debattue-a-hem&h=f215f).

Publicités
2 commentaires leave one →
  1. dima permalink
    5 avril 2011 08:49

    Je partage vos idées démocratiques, Mr Abdelmoumni.

    Merci pour votre fidélité à vos idéaux. Par les temps qui courent, D’anciens refzuniks sont devenus des courtisans sans gêne.

    PS: la personne en background essayant de vous interrompre est agaçante.

  2. Brahim Zaid permalink
    10 avril 2011 08:58

    Cher Fouad,

    Je veux qualifier votre intervention de quasi-héroïque!

    Vous avez bel et bien mis le doigt sur les grands maux de notre pays. De l’oxymore de la monarchie démocratique – Rousseau doit à présent se retourner dans sa tombe – à l’irresponsabilité constitutionnelle de Sa Majesté en passant par les dépenses ineptes et surdimensionnées en matière de défense alors que le gouvernement traine des pieds pour étendre l’offre des soins médicaux dans les régions reculées; vous pointez finalement des problèmes qui sont interdépendants.

    Je rajouterais même: la structure du pouvoir en place implique un coût économique considérable à la société marocaine. Je peux citer l’exemple de la note d’empreint du Maroc. Mais surtout, de mon point de vue, les politiques économiques entreprises par Sa Majesté seule manquent énormément de réalisme. Miser sur le tourisme et le textile reste un pari risqué lorsqu’on sait qu’on a déjà perdu en compétitivité (i.e textile chinois, pakistanais etc.) depuis des années. Il y a là des politiques économiques désarticulées qui, lorsqu’on est bien informé, n’ont été entreprises en partie que pour plaire à 3 ou 4 hommes d’affaires et faciliter leur enrichissement. Les conséquences sur le long terme peuvent se trouver dans n’importe quel bouquin d’économie de première année : un taux de chômage record, des industries délaissées, des écarts d’inégalité grandissants etc. Que font donc tous ces technocrates sortis des Mines ? Apprécier les joies des voitures et maisons de fonction surement.

    Alors donc, pour revenir à nos moutons, il faut vraiment qu’un exécutif indépendant et éligible prenne place et puisse formuler de vrais projets et des politiques réalistes qui correspondent à ce que les marocains sont en droit d’attendre et qui seront bénéfiques pour les générations futures, Nous.

    Puisque si le débat philosophique et démocratique ne parle pas à ces gens-là, peut être que l’argument économique les rendra enclins à une ouverture démocratique?

    Bien à vous !

    Brahim

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :