Skip to content

Il faut libérer nos lectures de l’expérience de la Khilafa islamique de la prétention d’infaillibilité

18 août 2011

Dans l’importante série d’articles de Abdelali Hamieddine (politologue et dirigeant PJD) dans Akhbar Al Yaoum « Lecture dans la pensée politique du guide de la Jamaâ Al Adl Wal Ihssane », je relève (en traduisant sous ma seule responsabilité) la chute de l’article de ce jour (« Différences de la « khilafa » avec les régimes politiques contemporains » 14ème partie, page 14) : « … Le modèle de pouvoir des Amawiyine n’est pas né après la chute de la khilafa ar-rachida ; il en a été contemporain… Nous avons besoin d’étudier ce modèle (NDT : amawi, de pouvoir héréditaire) et de comprendre les ressorts de sa pérennité jusqu’à aujourd’hui, alors que le modèle de la khilafa ar-rachida s’est effondré. Cela exigera de nous un regard libéré de la prétention d’infaillibilité de l’expérience historique de l’Etat islamique, y compris dans la phase de la khilafa ar-rachida ».

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :